TSFA – Ces séries que je désespère de commencer.

Coucou les enfants,
Le Top Five Série Addict du jour concerne les séries que j’aimerais commencer MAIS il y a trop de saisons/épisodes.
Pour ma part, il y a des séries que j’aimerais commencer mais je ne les commence pas toujours à cause du temps ou parce qu’il y a trop d’épisodes. Je vous explique tout maintenant !
Pretty Little Liars – 130 épisodes.
Pretty Little Liars
Bon, ça fait beaucoup de saisons, pas mal d’épisodes mais la série est clôturée. Je pourrais commencer à la regarder mais non. J’ai peur que ce soit trop « teenage » pour moi. Puis regarder des séries parce TOUT LE MONDE la regarde, non merci ;).
Hart Of Dixie – 76 épisodes.
hart-of-dixie
Série terminée également, je voudrais vraiment m’y mettre surtout avec tout le bien qu’en dit Téqui ! Mais 76 épisodes, ça se fait pas tout seul, encore moins quand on travaille/a une vie/un amoureux/un chat. Elle est dans mon profil BetaSérie, plus qu’à m’y mettre (promis !).
Grey’s Anatomy – 244 épisodes.
greys anatomy cast
J’avoue avoir fait un arrêt cardiaque en voyant le nombre d’épisodes, puis que la série était toujours en cours. Non mais sérieux, qu’est ce qu’il se passe pour que ça dure autant? Je vais profiter d’avoir CanalPlay pour commencer tranquillement & me faire les épisodes petit à petit : on est pas pressé quand on 11 saisons de retard.
Private Practice – 111 épisodes.
privtae practice
Comme pour PLL, c’est plus parce que j’en ai entendu du bien que par réelle volonté de la voir. Cette série risque de passer à la trappe mais mérite sa place dans ce TFSA.
Gossip Girl – 121 épisodes.
Gossip-Girl
Comme pour PLL, encore une série teenage dont mes amis me parlent souvent mais que je n’ai pas commencé à temps. J’ai lu les livres, vu les personnages, j’ai bien compris que ça avait rien à voir : NEXT ! Aucune envie de la commencer, mais bien envie de savoir ce qu’elle donne. Un jour peut-être…
Breaking Bad – 62 épisodes.
BreakingBad
J’ai essayé au moins deux ou trois fois de recommencer cette série, vu tout ce que j’entends sur elle : oscarisée, somptueuse, très bon jeu d’acteurs. Ok mais manifestement, ça ne suffit pas. J’accroche pas mais je ne m’avoue pas vaincue !
Doctor Who – 116 épisodes.
Doctor-Who
J’admets, je mens un peu pour celle-là puisque je l’ai commencée il y a plus d’un an. J’ai regardé la saison 1, 2 & 3 puis j’ai été tellement déçue du changement d’acteur pour le Doctor que j’ai lâchement laissé tomber.
Voici mon TSFA du jour. Alors comprenez bien qu’il y a énormément de série que j’aimerais débuter mais ce n’est pas toujours à cause du nombre d’épisodes que je ne les regarde pas, c’est surtout par manque de temps & que j’aime bien me faire toutes les saisons d’un coup. Alors pour certaines, je vais attendre tranquillement qu’elles se terminent 🙂
Signature

TFSA – Ces nanas canons !

Coucou les enfants,
Aujourd’hui, après avoir parlé des fantasmes masculins, le Top Five Série Addict parle des femmes canons des séries.Du fait que je suis une fille, forcément, c’est plus facile pour moi de citer des hommes que je trouve beau puisque c’est très souvent une raison qui me pousse à commencer une série. Cependant, les personnages féminins ne sont pas en reste non plus !
6) Trixie – Call The Midwife.
En fait, c’est vraiment son style que j’aime : les cheveux courts, toujours bien apprêtée. Puis le style des années 50, c’était d’une classe !
Trixie_15
5) Max – Dark Angel.
Oui, je suis allée fouiller dans mes vieux dossiers de série pour la retrouver. C’est comme ça que nous avons découvert Jessica Alba, elle ne pouvait pas ne pas figurer dans ce top !
max dark angel
4) Angela – Bones.
Un sourire à tout épreuve, un visage magnifique & toujours bien maquillée, oui, je la trouve canon 🙂
bones-brennan-angela-emily-deschanel-michaela-conlin-featured
3) Quinn – Glee.
Bien que très teenage, j’ai beaucoup aimé l’évolution du personnage de Quinn. Surtout quand elle se coupe les cheveux dans la saison 3, elle devient une femme, ce n’est plus une enfant.
quinn
2) Lagherta – Vikings.
Une mère, une femme & une guerrière, oui Lagherta gagne à être connue. Tant par son courage que par sa beauté, je suis fan.
lagherta
1) Julia – Under The Dome.
Bon, j’avoue, c’est un peu mon rêve d’avoir ses cheveux alors forcément, ça joue beaucoup dans le fait que je la trouve canon !
julia
& toi, alors qu’est ce que tu penses de mon Top 6 des femmes canons de série?
Signature

TFSA – La famille idéale.

Coucou les enfants,
La jolie Tequi nous a pondu encore un thème très chouette pour le Top Five Serie Addict. En effet, le défi d’aujourd’hui est créer notre famille « parfaite » à l’aide de personnage de série. L’air de rien, c’est pas easy-easy mais c’est parti !
Le père – Peter Burke (White Collar)
Un père pas trop fun mais droit dans ses bottes (bonjour, j’ai 60 ans !). Je pense qu’il équilibrerait bien Nancy par son côté calme & son soutien sans faille.
White-Collar
La mère – Nancy (Weeds)
Même si son commerce est pas ce qu’il y a de mieux pour élever des enfants, Nancy est une maman 2.0 : elle travaille, elle fait les courses, elle s’occupe de ses enfants, elle a des amoureux, des histoires, elle est souvent dépassée par les événements mais elle garde sa ligne de conduite, elle ne lâche rien & elle a de l’ambition.  Une véritable maman de 2015 avec ses qualités & ses défauts !
nancy weeds
Le grand frère – Oliver Queen (Arrow)
Parce que c’est comme ça que je vois les grands frères, ce sont eux qui protègent les autres membres de la fratrie : ils les embêtent, mais attention, il n’y a qu’eux qui peuvent le faire ! De plus, avec son côté mystérieux, c’est le grand idéal pour être « mystifié » par les plus jeunes.
oliver queen
La grande sœur – Summer (Newport Beach)
Je sais pas pourquoi mais je la vois très bien dans ce genre de rôle. Elle a l’expérience du milieu de la nuit que les plus grands ont forcément mais elle possède des valeurs, qu’on découvre au fur & à mesure des épisodes. Elle est jolie, gentille & elle a de l’ambition, oui, Summer serait une super grande sœur !
summer
Le petit frère – Henri (Once Upon A Time)
Le petit frère casse pied par excellence mais tellement mignon qu’on lui pardonne tout !
henri
La petite soeur – Arya (Game of Thrones)
Étonnant, n’est-ce pas? Bon courage pour les parents, ils sont pas rendus avec les 4 enfants qu’ils ont, mais leur dénominateur commun est un sens aigu de la loyauté & de la famille !
Arya_gif
Le grand-père – Gibbs (NCIS)
Sérieusement, un grand père qui résout des crimes la semaine & qui bricole le week-end, c’est pas le pied ça?
gibbs
La tante – Jules (Cougar Town)
On rentre dans le stéréotype de la tante avec des problèmes d’alcool, une vie bien chargée mais surtout une oreille attentive & toujours là pour les autres. Je l’ai mise en tante parce qu’elle ressemble un peu à Nancy, la mère de famille que j’ai choisi. Elle pourrait être facilement sa grande sœur, toujours un peu décalée mais avec les pieds sur terre !
jules
L’oncle – Sam (True Blood)
C’était un de mes préférés de la série. Avant de devenir une Team Eric pour Sookie, j’aurais adoré qu’elle ouvre son cœur à Sam. Ceci dit, je pense que ça pourrait être marrant entre Jules & lui, pas de tout repos mais sympathique.
sam
Les cousins – John Dorian (Scrubs) & Angie (Under the Dome)
A la fois très décalés & les pieds sur terre, ce sont les enfants parfaits pour le couple Jules & Sam. Seulement JD a plus pris de Jules & Angie de Sam.

JDangie

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme vous pouvez le voir, on est loin d’une famille dysfonctionnelle au possible. Les personnages ont tous des forts caractères mais des valeurs communes, c’est ça qui les lie. Ils ont tous un grain de folie, on se reconnait facilement en eux.
& toi, quelle est ta famille idéale? 🙂

Signature

TFSA – Les personnages secondaires qui mériteraient d’être mis en avant !

Coucou les enfants,
On se retrouve pour un nouveau Top Five Série Addict, qui porte cette fois-ci sur les personnages secondaires. En effet, souvent oubliés, ils n’en sont pas moins indispensables à la progression de la série.
1) Amy – The Big Bang Theory.
Bon, d’accord, c’est légèrement de la triche mais il ne faut pas oublier que quand Amy est apparue dans la série, c’était un personnage secondaire. Mais je l’aimais déjà. C’est un subtil mélange de Penny & Sheldon : elle est bizarre mais elle a le sens des conventions sociales. Petit à petit, elle a pris de la place dans la série mais également dans mon cœur, au point que je me dis qu’elle est la révélation de la série & que c’est elle qui me plait le plus !
Amy_smiles
2) Barney – How I Met Your Mother.
Parce que HIMYM ne serait pas la série qu’elle a été sans Barney. Il est le ciment du groupe par son côté aventurier & boucan au possible !
barney-stinson-barney-stinson-31316015-1920-2560
3) Mozzie – White Collar.
Comment Neal aurait pu réussir toutes ses frasques sans l’aide de son fidèle second, Mozzie? Pourtant, il reste secondaire & en retrait alors qu’il est – à mon point de vue – d’une importance capitale puisqu’il a toujours un pied dans le milieu.
Mozzie_S4_IB
4) Norrie – Under The Dome.
Personnage secondaire mais tellement attachant. Elle a du coeur, du caractère, de la volonté & l’envie d’avancer malgré tout ce qu’il lui arrive. Elle a bien fait de s’arrêter à Chester’s Mill ! :p
Norrie
5) Athelstan – Vikings.
Bien qu’il prenne de l’importance au fur & à mesure des saisons, Athelstan est à la fois très attachant & un hymne à la tolérance : il a sa Foi mais il s’efforce de comprendre celle des autres, même si elle dépasse les limites de son entendement.
Athelstan-vikings
& toi, quels sont les personnages secondaires de tes séries que tu aimerais voir mis plus en avant?
Signature

TFSA – L’amitié est le plus beau des présents.

Coucou les enfants,
En flânant sur le blog de la sérieaddict Téqui, j’ai découvert ce TFSA. De nombreuses séries parlent d’amour (How I Met Your Mother…), de dévotion pour son travail (Grey’s Anatomy, Drop Dead Diva…), certaines parlent d’amitiés comme Friends. Mais les plus belles amitiés sont cachées par le sujet central de la série, & c’est ce qui la rend d’autant plus belle !
5) Seth & Ryan (The O.C)
seth-ryanDeux garçons que tout oppose, vont devenir les meilleurs amis du monde. Dis comme ça, ça fait rêver? La série le fait encore mieux 😉
4) Temperance & Angela (Bones)
bones-brennan-angela-emily-deschanel-michaela-conlin-featuredUne amitié féminine dans ce top 5. La seule. J’adore le contraste entre les deux, l’artiste & la scientifique. Une qui connait la vie & les relations humaines, l’autre qui les a étudié & qui s’en sert comme barrière avec son passé. Explosif !
3) Neal Caffrey & Peter Burke (White Collar)
White-CollarLa poursuite de Neal ayant duré 10 ans, Peter Burke (agent du FBI) connait très bien celui qu’il poursuit mais il en découvre les faces cachées au cours des différents épisodes où Neal n’hésite pas à mettre sa vie en danger pour lui ou à violer la loi pour lui venir en aide, risquant le tout pour le tout !
2) Spartacus & Varro (Spartacus saison 1)
varroUne des plus belles amitiés masculines que j’ai pu voir. Les deux compères sont complices, prêt à tout pour se protéger, ils sont d’un soutien sans faille l’un pour l’autre.
1) Turk & JD (Scrubs)
638px-5x7_shocked_JD_and_TurkHonnêtement, cette série risque de revenir souvent dans les TFSA. L’amitié Turk & JD est celle qui ressemble le plus à celle qu’on vit : remises en questions, peur de perdre l’autre, vivre dans l’ombre d’une personne, être ou avoir un faire-valoir. Tout les complexes humains se retrouvent dans leur relation, ce qui la rend d’autant plus touchante & réelle.
& toi, c’est quoi ton TOP 5 des plus belles amitiés? 🙂

Signature

Populaire – La femme moderne est secrétaire.

Coucou les enfants,
Voici le premier article signant mon retour ! Enfin, il était temps ;). Alors aujourd’hui, nous repartons sur la thématique des films & des séries.
C’est le film Populaire qui est à l’honneur en ce jour, je l’ai vu il y a peu & je l’ai vraiment apprécié (le fait que Romain Duris joue dedans n’y est strictement pour rien ^^).
Populaire
Populaire
Printemps 1958. Rose Pamphyle, 21 ans, vit avec son père, veuf bourru qui tient le bazar d’un petit village normand. Elle doit épouser le fils du garagiste & est promise au destin d’une femme au foyer docile & appliquée. Mais Rose ne veut pas de cette vie. Elle part pour Lisieux où Louis Echard, 36 ans, patron charismatique d’un cabinet d’assurance, cherche une secrétaire. L’entretien d’embauche est un fiasco. Mais Rose a un don : elle tape à la machine à écrire à une vitesse vertigineuse. La jeune femme réveille malgré elle le sportif ambitieux qui sommeille en Louis… Si elle veut le poste, elle devra participer à des concours de vitesse dactylographique. Qu’importent les sacrifices qu’elle devra faire pour arriver au sommet, il s’improvise entraîneur & décrète qu’il fera d’elle la fille la plus rapide du pays, voire du monde ! Et l’amour du sport ne fait pas forcément bon ménage avec l’amour tout court…
populaire 2
« Populaire »,malgré un scénario très prévisible, est une petite pépite de bonheur & de bonne humeur. Abordant de nombreux points, le tout est traité avec justesse & réalisme. Nous avons vraiment l’impression de nous retrouver dans les années 50 tant par le discours de Rose sur la femme moderne dont l’indépendance débute tout juste, que par la difficulté de nouer une relation de couple à cette époque.
La relation entre Rose & Louis sort totalement des sentiers battus, malgré justement l’univers des années 50 où les codes de séduction débutent leur changement. L’époque est magnifiquement mise en scène, à un point que je regretterais presque de ne pas avoir pu connaitre cette époque en dehors de mes livres d’histoire.
Autre point fort de la réalisation repose sur le sujet principal du film : les concours de dactylographie. Clairement, on se laisse prendre au jeu, on souffre & on transpire pour Rose, on espère, on se réjouit, on vit l’aventure à ces côtés.
De plus, les acteurs jouent tout en finesse, ce qui ne gâche rien ! Romain Duris est excellent, dans ce rôle d’homme aigri par la vie, par l’amour & qui n’ose pas assumer ce qu’il est & ce qu’il ressent. Quant à Déborah François qui incarne Rose, elle est particulièrement très à l’aise dans son rôle : son visage se transforme littéralement quand elle passe de l’être doux à la bête de concours féroce, tout comme lors de ses prises de position très bien amenées.
Populaire est une très sympathique comédie française tout en finesse & légèreté. On passe un très bon moment, on en garde un très bon souvenir. De surcroît, il est assez intéressant d’établir une comparaison entre les années 50 & nos années 2000. Surtout pour réaliser que les femmes se battent encore pour obtenir ce qu’elles ont pu avoir pendant les années 50, bien que nous soyons très avancées dans nos sociétés dites « modernes », il reste de nombreux endroits de par le Monde où la femme rêverait d’obtenir ne serait-ce que le quart de ce que nous avons pu avoir après guerre.
Bref, Populaire possède différents étages de lecture, allant du simple à un peu plus compliqué.

Signature

Shaun of the Dead – Même les losers peuvent se révéler

Coucou les enfants,
Mercredi, c’est sortie ! Aujourd’hui, je compte vous parler d’un film qui date un peu (il est sorti en 2005) mais il est toujours aussi dingue à mes yeux, malgré un nombre élevé de visionnages !
Shaun of the Dead

SOTD

À presque 30 ans, Shaun ne fait pas grand-chose de sa vie. Entre l’appart qu’il partage avec ses potes et le temps qu’il passe avec eux au pub, Liz, sa petite amie, n’a pas beaucoup de place. Elle qui voudrait que Shaun s’engage, ne supporte plus de le voir traîner. Excédée par ses vaines promesses et son incapacité à se consacrer un peu à leur couple, Liz décide de rompre. Shaun est décidé à tout réparer, et tant pis si les zombies déferlent sur Londres, tant pis si la ville devient un véritable enfer. Retranché dans son pub préféré, le temps est venu pour lui de montrer enfin de quoi il est capable
Shaun of the dead2004Réal : Edgar WrightCollection ChristophelDans la lignée des comédies que je regarde en ce moment, Shaun of the Dead (qu’on écrira SOTD pour que ce soit plus rapide à lire 😉 ) est vraiment un film à voir, & ce, pour de nombreuses raisons.
Tout d’abord, c’est une histoire de zombie, mais c’est drôle. Dans la même veine que Zombieland, mais en mieux.
L’histoire se tient, elle possède une ligne conductrice alors que ce genre de film est connu pour partir dans tout les sens. Oui, les parodies sur un thème sont plus difficile à suivre, tandis que les parodies sur un film gardent la ligne rouge du film. Malin !
Parlons maintenant légèrement technique. Pour les cinéphiles débutants que nous sommes, il n’est pas facile de remarquer des techniques qui pourtant sont essentielles au film. En effet, SOTD est souvent tourné en une seule prise où on suit le personnage durant toute une scène sans coupure,  longue & essentielle à l’histoire. C’est relativement compliqué à réaliser mais le résultat est terrible, c’est comme une caméra caché ou une GoPro qui suit notre héros. Ça permet de nous impliquer dans l’histoire en nous donnant l’illusion que nous sommes avec Shaun.
SOTD 3Passons au jeu d’acteurs , nous nous retrouvons face à 3 personnages principaux : Shaun, le héros malgré lui ; Liz, sa petite amie (ou ex petite amie) & Ed, le meilleur ami de Shaun.
Pour ne rien vous cacher, Liz est assez transparente, un jeu d’actrice pas fou mais nécessaire à déclencher l’histoire. Shaun est juste un grand gamin perdu dans sa vie, il est touchant dans sa médiocrité & admirable dans sa volonté. Ed, c’est le boulet de Shaun, le meilleur ami qui vous empêche de grandir, vous tire vers le bas mais qui détruirait le Monde pour vous. Notre duo principal est très attachant, & participe grandement au plaisir qu’on peut avoir à regarder ce film. 

Signature

La St. Valentin avec vous <3 [Cloturé] GAGNANTES EN FIN D’ARTICLE

Coucou les enfants,
La St. Valentin a lieu dans quelques jours & pour l’occasion, j’avais envie de vous gâter :). Voici donc un petit concours rien que pour vous !
Alors ce concours est ouvert à mes abonné-e-s de longue date. Ainsi les conditions sont assez simples :
– être abonné-e au blog avant le mardi 11 février 20h.
laisser un gentil commentaire en dessous de cet article en disant « Oui, je le veux. Je participe pour le lot n°… » 🙂
– le concours est ouvert du mardi 11 février 20h au dimanche 23 février 00h. Le tirage au sort sera effectué le lendemain puis annoncé sur le blog & Instagram 🙂
– concours ouvert à la France, à la Belgique & la Suisse.
Il y aura donc  6 lots à gagner, ce n’est pas grand chose mais je tenais à ce que ça vous revienne :
Lot 1 – Lusheuse en devenir.
Composé un déodorant sec Lush & du shampoing Pousse Plus Vite.Lot 1 - Lusheuse en devenir
Lot 2 – Make Upvore.
Composé d’un duo d’ombres à paupières pailletées, un blush & un rouge à lèvre ELF Nostalgic.
Lot 2 - Make Upvore
Lot 3 – French Beauty.
Composé d’un quatuor d’ombres à paupières dans les teintes de bleus & d’un duo de vernis pour réaliser une French Manucure.

Lot 4 - French Beauty

Lot 4 – Addiction.
Composé de 3 vernis Réserve Naturelle : taupe, rouge pailleté & violet & d’un top coat Y&S.

Lot 3 - Addiction

Lot 5 – Belle de nuit.
Composé d’un duo d’ombres à paupières pailletées,d’un crayon à lèvres marron, d’un vernis Kiko & d’un vernis Pb Cosmetics.

Lot 5 - Belle de nuit

Lot 6 – Like a rock star.
Composé de 5 RAL & 3 vernis : un or, un violine & un noir craquelé.
Lot 6 - Like a rock star
Les gagnantes sont annoncées, merci de m’envoyer un petit mail à touchesdenvie@gmail.com 🙂

Gagnantes concours St Valentin

 

Signature

Des cantines scolaires avec des repas 100% bio et locaux, c’est possible ?

Coucou les enfants,
A l’occasion de la rentrée, j’en profite pour remettre à jour un article de Basta ! (www.bastamag.net). Basta ! est un site d’informations indépendant, il présente les différentes solutions solidaires dont on parle encore relativement peu. Pourtant, on y gagnerait énormément !
L’article du jour mentionne les qualités de l’alimentation bio dans nos cantines jeunesses ainsi que l’impact financier du bio ! Je ne vous copierais pas l’article entièrement ici, si jamais vous voulez en savoir plus, je vous invite à cliquer ici :).
bastabio1
« Les produits bio gagnent peu à peu les cantines scolaires. Certaines villes comme Saint-Étienne affichent même l’objectif de cuisiner 100 % bio. Simple greenwashing, avec des aliments cultivés à l’autre bout de la planète ? Ou véritable volonté politique de transformer l’alimentation des écoliers, tout en développant les filières agricoles locales ? Basta ! a mené l’enquête. L’occasion de défaire quelques idées reçues sur le bio en restauration collective. Et de montrer qu’avec les nombreux outils à disposition des collectivités, passer en 100 % bio dans les cantines, tout en cuisinant local, ce n’est pas si compliqué !
Une ville ouvrière révolutionne la restauration scolaire. Saint-Etienne, 170 000 habitants, est en passe d’assurer une alimentation 100 % issue de l’agriculture biologique pour les cantines des écoles maternelles et primaires. Soit près de 3 000 repas servis quotidiennement. « Un objectif valable à compter du 1er janvier 2014 », souligne Fabrice Poinas, chef de service de la restauration scolaire de la ville. Avec une petite nuance : ces « 100 %» s’appliquent si les produits sont disponibles sur le marché. Difficile en effet de trouver du poisson d’élevage ou des galettes des Rois labellisés Agriculture biologique. L’ambition pour Saint-Étienne est double puisqu’il s’agit de menus bio… et locaux !
L’initiative de Saint-Étienne est la seule à être menée à cette échelle. D’autres communes de plus petite taille ont atteint le 100 % bio, comme Mouans-Sartoux (10 200 habitants) dans les Alpes-Maritimes, en régie directe, avec des légumes issus pour moitié du potager municipal. Des dizaines d’expériences de restauration collective bio et locale sont recensées sur le site restaurationbio.org. « La carte n’est pas exhaustive mais cet outil montre la diversité des expériences, aussi bien en restauration scolaire que pour des établissements hospitaliers ou pénitentiaires », relève Julie Portier de la Fédération nationale de l’agriculture biologique (FNAB).
restaurationbio-a1be6
Des plateformes collectives pour répondre à la demande des collectivités
La ville de Saint-Étienne s’approvisionne auprès de la coopérative Bio A Pro. Cette plateforme logistique réunit une cinquantaine d’associés sur les départements du Rhône et de la Loire, assure enregistrement, étiquetage et livraison à la cuisine centrale. « Elior, le prestataire de la ville de Saint-Etienne, nous passe les commandes deux à trois semaines à l’avance car les volumes sont assez importants », explique Céline, l’une des trois salariés de Bio A Pro. En un an, la coopérative a livré à Elior 11 tonnes de yaourts, 10 tonnes de légumes frais et aromatiques, plus de 5 tonnes de pommes ! Que faire en cas de pénurie ? « Si l’on n’a pas assez d’endives, on appelle la cuisine centrale et on alterne avec un autre produit dont on dispose en plus grandes quantités. » « En fonction des réponses, le menu évolue » , confirme la ville de Saint-Étienne.
Progressivité et régularité pour structurer les filières
L’introduction progressive et régulière de produits bio dans les menus est un autre point clé. De 50 % au démarrage en 2009, Saint-Etienne a augmenté chaque année de 10 % la part de produits issus de l’agriculture biologique dans ses repas. « L’idée est de laisser au prestataire le temps de s’organiser et au marché celui de s’adapter », assure le chef de la restauration scolaire.
« Pour le démarrage, mieux vaut quelques ingrédients en bio régulièrement comme le pain, la viande, les pommes ou les carottes », préconise la FNAB. Les producteurs peuvent ainsi s’organiser et les prix être lissés sur le long terme.Saint-Étienne a fait le choix d’écarter au départ la viande bio pour laisser le temps à Bio A Pro de s’organiser. La coopérative se dit désormais en capacité de fournir des steaks frais surgelés. « Sauf que pour des raisons sanitaires, la cuisine centrale ne les travaille que « précuits à cœur ». Nous sommes en train de voir si les producteurs peuvent s’adapter à la transformation », souligne la salariée de Bio A Pro. Le décalage entre les normes de la restauration collective et les pratiques des producteurs entrave parfois le développement des filières locales.
Innover pour ne pas augmenter le budget
Autre grande idée reçue : le passage des cantines en bio coûte-t-il plus cher pour la ville et les parents ? « On a des exemples de collectivités où le budget n’a pas augmenté, voire a même diminué, comme pour le collège de Chabeuil dans la Drôme », illustre Julie Portier. L’introduction de produits bio et locaux est souvent l’occasion d’une remise à plat des pratiques. La ville de Clamart (Hauts-de-Seine) a par exemple remplacé à partir de 2008 la majeure partie des denrées servies en emballages individuels par leur équivalent en conditionnements collectifs. « Alors que le budget denrées est d’1,5 million d’euros, nous en avons dépensé 1,4 en 2009 et 1,3 en 2010. Une différence qui est réinvestie dans l’introduction de produits bio »confiait il y a trois ans le conseiller municipal François Soulabaille.
Pour éviter un surcoût, les menus sont composés avec soin. Certaines cantines diminuent la quantité de viande et compensent par des céréales et des légumineuses. La baguette blanche à volonté est remplacée par une tranche de pain complet bio. La ville de Brest mise sur les menus de saison. Florence Busson de la Maison de la Bio 29 participe chaque mois à la commission des menus, aux côtés du prestataire Sodexo. « Cela fait sept ans que l’on travaille ensemble. Cela créée des réflexes et les propositions de menus ne sont plus celles du début. Les tomates ont disparu des menus d’hiver. La nouveauté, ce sont les panais râpés en entrée ». Les 6 000 repas servis quotidiennement dans les cantines maternelles et primaires de Brest sont aujourd’hui composés à 30 % de produits bio et locaux.
Transparence et contrôle du prestataire
Mais comment s’assurer que les produits sont bien locaux ? Surtout quand la gestion des repas est déléguée à un prestataire privé mondialisé, comme Sodexo ou Elior.« Il ne suffit pas de dire « 30 % de bio », il faut aussi un contrôle et des indicateurs », avertit Julie Portier. Des clauses sur le contrôle peuvent être intégrées dans le marché public. A Saint-Etienne, le chef de la restauration scolaire se rend chaque mois dans les locaux du prestataire et vérifie les stocks et les modes de fabrication.« Je regarde également tous les documents, comme les bons de livraison et les fiches des produits pour voir si cela correspond avec les quantités et la provenance annoncée dans les menus », détaille Fabrice Poinas.
« Nous imposons beaucoup de transparence, nous posons beaucoup de questions et nous voulons un maximum d’éléments, confirme Florence Busson de la Maison de la bio dans le Finistère. »
carottes
En résumé?
Le passage d’une cantine « normale » à une cantine bio est un processus long & coûteux sur l’instant. Des nombreux frais sont à prévoir : formation des cuisiniers, mise en place de nouveaux menus, réaliser de nouveaux appels d’offres, paperasse du prestataire, contrôles multiples. Cependant, Saint Etienne, en prenant le temps de réaliser ce changement, nous prouve que c’est possible, rentable & valorisant. Manger local permet de développer de nouveaux marchés, de créer des innovations de secteurs (notamment les légumeries dont l’article parle) & de soutenir son pays économiquement.

Signature

Haul #13 – Lush’addict.

Coucou les enfants 🙂
Alors non, je n’ai pas réellement craqué chez Lush dernièrement. J’y suis retournée pour prendre des produits dont j’avais besoin comme Let’s The Good Time Rolls (en collection permanente maintenant !) & Fresh’Farmacy, qui sont des produits que j’utilise dans mes routines visage. Sauf que je vais vous parler aujourd’hui de la Box Hello Beauté de Lush, dont je vous parlais dans mon article sur la St. Valentin.
Lush 1
Il y a maintenant deux semaines, j’ai reçu un colis à mon magasin d’un admirateur secret manifestement. Il s’avère que cette personne soit lit mon blog (merci, c’est gentil !), soit me connait très bien (auquel cas, ce n’était pas non plus une grosse prise de risques ^^). Bref, nous ne sommes pas pour débattre mais pour parler de cette boite magique Lush.
Lush 2
Elle contient donc :
– une balistique Le Rose, c’est quelque chose : « Lavande, tonka & vanille pour un plaisir fou dans le bain. » Essayée justement ce week-end, c’est une tuerie, elle sent bon & il y a même une petite surprise quand elle se dégrade dans l’eau. 😉
– une crème Princesse de Néroli : « Un soin hydratant suprêmement magnifique à la fleur d’oranger, le plus raffiné de tous ». Elle est supposée nourrir, protéger & rajeunir la peau.  Bon, je sais pas trop ce que ça donne, je n’ai pas encore essayé. Je pars avec de mauvais aprioris puisque il est connu que les crèmes Lush ne sont pas super niveau compo (cf lavéritésurlescosmétiques) & je n’aime pas trop l’odeur de l’orange & encore moins celle de la fleur d’oranger. A voir donc !
– un pain moussant Cassimousse : « Un bain aux fruits rouges qui vous fera voir la vie du bon côté ». N’ayant jamais utilisé de pains moussants, je suis très curieuse de l’essayer. Selon Lush, il faut l’émietter sous le jet d’eau pendant que la baignoire se remplit. Ne prenant pas non plus des bains très très régulièrement, je pense attendre un peu avant d’essayer Cassimousse.
Lush 3
– un lait pour le corps Divine Vanille : « Pour hydrater votre corps & le parfumer à la vanille. Un vrai délice… ». A essayer aussi. Je vais sans doute d’abord finir mes crèmes pour le corps déjà ouvertes avant de commencer celle-ci ;).
– un gel douche exfoliant Gratte-Ciel : « Gommez & lavez en un seul geste. » Clairement, c’est le produit qui m’intrigue le plus & que j’ai trop envie d’essayer ! Pareil, je vais attendre de finir des savons que j’ai commencé avant de l’attaquer sérieusement. Ceci dit, je pense que c’est un produit qui ne s’utilise pas tout les jours sous peine de réellement abîmer la peau.
Lush 4
Alors pour établir un verdict définitif sur cette boite Lush, dans l’ensemble, j’en suis vraiment contente. Mis à part la crème à fleur d’oranger, j’ai hâte d’essayer tous les produits que j’ai reçu.

Signature

Dragons – Ils ne sont pas si différents de nous…

Coucou les enfants,
J’ai réalisé il y a peu que je ne vous avais jamais parlé de mon dessin animé favori de tout les temps. Je l’ai mentionné en parlant des 5 Légendes sans pour autant développer. Aujourd’hui, ce sera chose faite :).
Dragons
Chef d’oeuvre de Dreamworks, ce dessin animé est sorti il y a 4 ans & pourtant, je ne m’en lasse toujours pas.
Dragons
L’histoire d’Harold, jeune Viking peu à son aise dans sa tribu où combattre les dragons est le sport national. Sa vie va être bouleversée par sa rencontre avec un dragon qui va peu à peu amener Harold et les siens à voir le monde d’un point de vue totalement différent.
Dragons 2
Bon, j’admets, le scénario est quand même bien tracé d’avance. Pour ma part, j’arrive tout de même à me mettre dans le film malgré ça : oui, je suis très bon public, surtout pour les films d’animation.
Comment décrire ce film? En un mot, une merveille.
Un film d’animation qui surpasse tout ce qui se fait chez Dreamworks. Dragons regorge de sens & d’émotions sur l’amitié, les valeurs, la différence, la tolérance. Il est impossible de ne pas se laisser emporter par cette grande aventure.
Un scénario superbe, s’appuyant sur les solides bases mythologiques tirées du roman, avec juste ce qu’il faut d’humour & de romance. La BO – absolument géniale – contribue grandement à l’immersion.
Ajouter à cela les sublimes paysages, avec un travail d’animation remarquable – notamment au niveau des personnages – & vous avez la une oeuvre digne des plus grands Disney. Clairement. Je pèse mes mots.

Signature

Mes cheveux ont eu droit à un aller-retour pour le Paradis !

Coucou les enfants,
Pour ceux qui me suivent depuis un petit moment, vous savez que j’ai participé à des petits concours Balinéa. J’ai donc utilisé mes 40€ de bons d’achats au cours du premier semestre 2014 pour une fish pédicure & un shampoing/coupe/coloration.
Comme je vous l’avez dit, ma vie a pas mal changé depusi décembre. Bref, comme toutes les femmes, nouvelle vie, nouvelle coupe de cheveux. J’étais très partagée soit par une coupe garçonne, soit par une coloration. Ayant déjà fait la coupe garçonne il y a quelques années, j’ai décidé de tenter la coloration. Mais pas n’importe comment.
En effet, on entend souvent dire « depuis que j’ai coloré mes cheveux, je n’arrive pas à retrouver ma couleur naturelle. », c’est une chose que je ne voulais pas entendre sortir de ma bouche. J’ai donc demander à mon meilleur ami (qui bosse chez Wella Coloration) ce que je pouvais faire pour éviter ça : il m’a conseillée de faire une coloration semi-permanente puisque les pigments de couleur n’imprègnent pas le cortex du cheveu & se contentent de colorer la surface. Le cheveu est moins abîmé mais la coloration dure moins longtemps.
Ça fait une sacrée différence quand même !

Ça fait une sacrée différence quand même !

Février 2014 : le rendez-vous est pris, je sais plus ou moins vers quelle couleur me tourner, pareil pour la coupe. C’est parti !
Hair Paradise est situé dans le centre de Marseille. Facilement accessible car à 10 minutes à pied du métro Castellane (les 2 lignes de métro de Marseille passent par cet arrêt). Détonnant par son style moderne dans un quartier où les immeubles possèdent tous un cachet d’anciens immeubles marseillais, j’ai été un peu surprise par l’entrée du salon mais au moins, elle se repère de loin !
Hair Paradise 2Une fois qu’on entre, on se sent submergé par la tranquillité du salon. La coiffeuse est très agréable & nous accueille très bien. C’est un fait assez rare à Marseille pour être soulevé ! Un thé & quelques bonbons plus tard, me voici assise dans le grand peignoir en train de parler couleur. Suite à ses conseils judicieux (ainsi que ceux de ma copine conseillère coiffure 😉 ), je me tourne vers de l’auburn, un noisette avec beaucoup de rouge, histoire de rehausser mon teint – relativement livide en hiver-. Par rapport à la coupe, on ne change pas grand chose : on refait la mèche, on coupe les pointes. Rien d’incroyable.
Mon bon Balinéa m’offrait un shampoing, une coupe, une coloration, un soin hydratant, un modelage crânien & un brushing. Tout ça pour 31€ au lieu de 71€.
Hair Paradise 1
Toutes les étapes de mon changement de tête se sont passés de façon très agréable. La coiffeuse est douce & délicate, elle prend en compte mes objections & mes envies, on sent qu’elle aime son métier. C’est rare, mais ça fait vraiment du bien !
L’intérieur du salon est très propre, les cheveux sont balayés après les coupes, les « bureaux » de coloration sont fonctionnelles, le matériel utilisé est nettoyé après utilisation. Rien à redire sur l’hygiène !
hair paradise 3
Comme vous avez pu le comprendre tout au long de cet article, le salon Hair Paradise m’a vraiment conquise. Le personnel y est très agréable, le salon est coquet dans un style épuré tranquille. Je compte bien y retourner !
 Signature

Haul #12 – ELF, une histoire d’addiction !

Coucou les enfants,
Oui, bon, vous commencez à me connaitre. J’ai beau être en no-buy, il me manque toujours des choses. Alors pour palier à ça, je profite des promos (ça m’oblige à attendre, à faire des « grosses » commandes en une seule fois donc j’achète moins parce que je vois mieux l’argent filé !).
Il s’avère qu’il y a eu des promotions chez ELF (mon site de cosmétiques d’amour.). Comme partout, il y a du bon & du moins bons. Notamment les palettes sont en général peu pigmentée, mais les RAL de la gamme Mineral sont géniaux, ce ne sont que des exemples. Ainsi si le site vous tente, je vous propose de retrouver les articles que j’ai réalisé sur ELF en tapant ELF dans la barre de recherche en haut à droite :).
Alors, exceptionnellement, ELF faisait 20% de réduction sur la gamme Studio de leur maquillage. Je n’avais jamais testé, alors je me suis dit : »Et pourquoi pas!?« .
En mode « totalement inutile mais nécessaire » (WTF?), j’ai pris un pinceau estompeur & un recourbe-cils. Le recourbe-cils est un classique qui se trouve partout, il a l’air un peu en toc, il coûtait 4€, je ne risquais pas grand chose ^^. En revanche, le pinceau estompeur, c’est plus compliqué : j’avais acheté lors de ma 1ère commande ELF, un pinceau estompeur pour commencer à me maquiller les yeux (ESTOMPER, C’EST LA CLÉ DU SUCCÈS !) sauf qu’en bonne quiche, je l’ai perdu. Impossible de remettre la main dessus puis avec la maison en travaux, je pense que je peux lui dire Adieu. (RIP !) Alors j’ai acheté celui-ci. Sauf que je ne m’attendais pas du tout à ça ! Limite, c’est un pinceau à blush le truc :O. Bref, à voir !
Des yeux de biches avec ELF
Ensuite, ayant fini la base à 1€, issue de ma première commande toujours (je vous ferais une revue bientôt dessus, c’est promis !), j’ai choisi de prendre la base Studio à 4€ également. Elle semble plus professionnelle que l’autre, mais également moins facile à transporter. En gros, elle sera au top si j’arrive à me remettre à la SMUF (comme ici). Elle s’utilise facilement : on pose de la base sur le pinceau puis on prends de l’OAP & c’est parti ! Pas encore essayée mais ça ne saurait tarder ! 🙂
La base, c'est la base !
Puis, mon crayon khôl marron étant en « fin » de vie, j’ai décidé d’investir dans un vrai kit à sourcils. Le khôl, ça dépanne bien, ça évite de ne pas utiliser le crayon mais c’est quand même pas ce qu’il y a de mieux en soi. Nous avons donc dans ce kit : une cire pigmentée – à utiliser en premier – qui permet de définir le sourcil & une poudre qui permet de faire tenir le tout. Pour l’instant, vu que je me maquille dans le bus, je pare au plus rapide (mascara, blush & sourcils au khôl, oui, vous avez bien compris).
Un regard bien encadré
Ma dernière acquisition date de cet été (oui, je suis une fille très ponctuelle). Je l’ai acheté au même moment que mon cube de vernis dont je vous parle ici. Il s’agit d’une poudre fond de teint (je ne jure que par la poudre pour le teint !) « sur-mesure ». Pourquoi sur-mesure? En fait, la poudre s’adapte plus ou moins à la carnation du visage pour obtenir un effet plus naturel (sur le principe, on est super bons !). Comme vous pouvez le voir, je l’ai pas encore ouverte. Oui, la chieuse qui possède, fait du stock mais n’utilise pas ^^. Remarque j’ai bientôt fini mon FDT poudre Sephora, donc je vais bientôt commencer cette poudre ! J’ai vraiment hâte de voir ce que ça donne. En plus, il y a 2 bonus : elle fait partie de la gamme Mineral & elle possède un SPF de 15 (bien quand on est dans le Sud !). Le seul souci, c’est que je m’attendais à un pot plus grand & à 6€ le produit, on s’attend à mieux, même si manifestement, la quantité est totalement suffisante ! (cf les avis du site).
Haul ELF Mars (5)
Je crois que c’est tout ce que j’ai à vous dire sur ce haul. Clairement, ça faisait longtemps que je n’avais pas fait un article aussi détaillé. Je tiens le bon bout les enfants, je reviens ! 😀

Signature

Slumdog Millionnaire – La roue tourne, il suffit juste de s’en donner les moyens.

Coucou les enfants,
J’ai enfin déménagé mais je n’ai pas encore internet. 😦 Ne vous inquiétez pas, je reviens très vite !
En attendant, aujourd’hui, je vous parle d’un de mes films cultes :
Slumdog MillionnaireSlumdog Millionnaire
Jamal Malik, 18 ans, orphelin vivant dans les taudis de Mumbai, est sur le point de remporter la somme colossale de 20 millions de roupies lors de la version indienne de l’émission Qui veut gagner des millions ? Il n’est plus qu’à une question de la victoire lorsque la police l’arrête sur un soupçon de tricherie.
Sommé de justifier ses bonnes réponses, Jamal explique d’où lui viennent ses connaissances et raconte sa vie dans la rue, ses histoires de famille et même celle de cette fille dont il est tombé amoureux et qu’il a perdue.
Mais comment ce jeune homme est-il parvenu en finale d’une émission de télévision ? La réponse ne fait pas partie du jeu, mais elle est passionnante.
Slumdog Millionnaire 2
Danny Boyle est un réalisateur anglais au talent particulier : il a réalisé Trainspotting (Ewan McGregor), La Plage (Leonardo DiCaprio), 127 heures & Trance (Vincent Cassel). Pour ma part, j’apprécie énormément ce qu’il fait : la bande son est souvent géniale, les films sont très bien faits & finis.
Comme je vous le disais au-dessus, Slumdog Millionnonaire fait partie de mes films favoris : c’est toujours un plaisir de le voir & de le revoir ! En effet, on peut sentir réellement la patte de Danny Boyle avec une histoire bien construite & structurée avec de nombreux flash-back. Le travail de montage est assez exceptionnel, avec de nombreuses prises de vues sous des angles différents. On se laisse transporter par la rencontre entre Hollywood & Bollywood, d’une part grâce à une technique sans faille mais d’autre part, une bande son décalée mais absolument parfaite & très bien choisie.
 Le scénario de Slumdog Millionaire est adapté du livre « Les fabuleuses aventures d’un Indien malchanceux qui devint milliardaire » de Vikas Swarup, de ce fait, le film possède un scénario original mais surtout captivant de bout en bout.
Toutefois, un bon film, même avec une bonne technique & BO, n’est rien sans le jeu des acteurs. & clairement, les acteurs se sont tous dépassés pour nous sentions à leur place. Dev Patel (Skins) interprête Jamal lorsqu’il est adulte & Freida Pinto (Latika adulte) sont les héros du film. Ils ne peuvent pas vivre l’un sans l’autre & vont tout faire pour se retrouver. Leur jeu d’acteur est réellement touchant mais ce ne sont pas eux les meilleurs. Ma préférence va Madhur Mittal, qui joue Salim le grand frère de Jamal. Clairement, on a envie de s’énerver contre lui, de lui dire : »mais c’est pas possible d’être un con pareil ! ». C’est le côté obscur de la réussite & de l’envie des autres. Alors chapeau bas l’artiste !
Slumdog Millionnaire 3Slumdog Millionaire fut un grand succès : le film s’est vu remettre huit Oscars dont ceux du Meilleur film, du Meilleur réalisateur pour Danny Boyle & du Meilleur scénario adapté.

Signature

Tag – Ma vie de rêve !

Coucou les enfants,
J’ai trouvé ce tag chez la jolie Kimy (je vous invite tous à aller faire un petit tour sur blog, il est vraiment génial !). Ce tag est différent & honnêtement, c’est la première fois que je le vois, alors j’ai eu envie de jouer le jeu ! 😀
1. La personnalité à qui j’aimerais le plus ressembler.
J’aimerais réellement avoir la personnalité de Nathalie Portman (bon, je ne cracherais pas sur son physique non plus ^^). Cette femme est engagée en faveur de la protection de la nature, elle est vegan, elle a choisi des rôles pas faciles & d’autres totalement loufoques. Une force de caractère cette actrice !
natalie-portman
2. Le métier que j’aimerais exercer.
Non pas que mon métier de vendeuse ne me convienne pas, bien au contraire, mais j’ai envie d’aventure. Alors je rêverais d’être reconnue en snow/wingsuit. Des sports extrêmes que je ne réaliserais jamais à un tel niveau mais je rêve d’essayer !
3. Le film (et le rôle) dans lequel j’aurais voulu jouer.
Je ne me vois pas trop dans un film, sauf N’oublie Jamais puisque je suis aussi chiante qu’Ally ;). En revanche, je me vois totalement jouer dans Scrubssérie dont je suis fan – & dans le rôle de JD ou d’Eliott. Les deux me ressemblent beaucoup ^^.
4. La ville dans laquelle j’aimerais résider.
Je suis plus attirée par un pays que par une ville en elle-même. J’aimerais beaucoup vivre en Australie ou en Hollande. Comment ça, ce sont de beaux opposés !? 😉
Australie
5. Le mari ou la femme avec qui j’aimerais me marier.
Sans hésitation aucune : Léo. Oui, lui, il est beau, il est intelligent, il a su mettre une bonne stratégie en place autour de sa carrière & aujourd’hui, il est reconnu pour son talent (en plus de sa plastique !).
Leo Gatsby
6. La chanson que j’aurais pu écrire.
Impossible de Shontelle (à la base), mais version James Arthur. C’est exactement ce que je vis en ce moment ^^.
7. La personnalité qui pourrait être mon ami(e).
Je pense que Zach Braff (JD de Scrubs) pourrait clairement être mon pote. Même si JD est un personnage, on ne peut pas faire 9 ans sur une série dans ce rôle-là sans qu’on soit aussi un peu bizarre. Bref, j’adore ce mec, ce petit regard de cooker perdu & les moments d’absence !
jd
8. Les animaux que j’aimerais avoir en ma possession.
J’aime pas trop comment est tournée la question. J’aimerais avoir la possibilité d’avoir mon propre cheval à nouveau & un chien/chat (ça dépend de la taille de la maison ^^).
9. L’endroit ou je partirais en vacances tous les étés.
Alors si je vivais en Hollande ou Australie, je pense que je viendrais passer des vacances sur la côte basque ou en Corse.
10. La voiture que je me serais achetée.
Un vieux Van Volkswagen que j’aurais aménagé pour faire le tour de l’Australie :).
van volkswagen
11. La personne que j’aimerais envoyer en prison si j’en avais le pouvoir.
En ce moment, j’ai la haine contre Vladimir Poutine. Autant à cause de son comportement homophobe (allô mec, on est en 2014 !) que pour l’impact environnemental des jeux.
12. Le magasin dans lequel j’aurais une carte d’achat gratuit à vie.
Etant loin d’être monomarque, je feinterais en disant des sites comme Brandalley, MonShowRoom ou PlacedesTendances. 😉
13. Le super pouvoir que j’aurais aimé avoir.
J’aimerais pouvoir me téléporter. Vraiment. Un gros gagne temps (surtout sans permis…).
14. La personne qui manque à ma vie et que j’aimerais revoir.
J’aimerais faire un dernier repas avec mes grands parents pour dire à mes grands mères que je les aime & pouvoir parler avec mes grands pères que je n’ai presque pas connu.
15. Ta vie actuelle te plait-elle réellement ?
Honnêtement, on a tous des jours avec & des jours sans. Janvier était un mois sans, février a l’air parti pour être un mois sans aussi. Cependant, je n’échangerais pas ma vie, mes amis (qui sont formidables) & surtout tout les obstacles auxquels j’ai fait face. C’est ce qui fait que je suis ce que je suis & ça va, j’ai pas trop à me plaindre !

Signature