La Part des Anges – L’art de choisir un destin.

Salut à tous,

Aujourd’hui, je tenais à vous présenter une pépite cinématographique. Oui, je sais, j’ai souvent tendance à qualifier un film de « pépite » : peut-être est-ce dû à mon manque de culture cinématographique? Ou simplement un trop-plein d’enthousiasme? Bref, toujours est-il que j’ai vraiment aimé ce film et que je l’ai trouvé très touchant. Et pour ma part, il mérite amplement son surnom de « pépite ».
La part des anges

A Glasgow, Robbie, tout jeune père de famille, est constamment rattrapé par son passé de délinquant. Il croise la route de Rhino, Albert et la jeune Mo lorsque, comme eux, il échappe de justesse à la prison mais écope d’une peine de travaux d’intérêts généraux. Henri, l’éducateur qu’on leur a assigné, devient alors leur nouveau mentor en les initiant secrètement… à l’art du whisky ! De distilleries en séances de dégustation huppées, Robbie se découvre un réel talent de dégustateur, bientôt capable d’identifier les cuvées les plus exceptionnelles, les plus chères. Avec ses trois compères, Robbie va-t-il se contenter de transformer ce don en arnaque – une étape de plus dans sa vie de petits délits et de violence ? Ou en avenir nouveau, plein de promesses ? Seuls les anges le savent…

 

Vu comme un reflet de la jeune génération d’Anglais, sans emploi, sans qualification dans un monde trop grand, Robbie est le parfait jeune homme qui n’arrive pas à trouver sa place donc à prendre les bonnes décisions. Mais grâce à ce talent particulier, il a enfin le pouvoir de changer la donne.

La part des anges 3

La Part des Anges est une comédie à part entière qui mérite vraiment qu’on s’intéresse à elle. Non seulement, nous avons à faire à de vrais écossais avec un accent à couper au couteau mais surtout nous rencontrons des acteurs qui valent vraiment le détour de par leur capacité à nous toucher, nous, spectateur.

De plus, Ken Loach, le réalisateur, nous garantie des visites de distillerie de whisky comme si nous y étions. Preuve d’un réel travail sur le fond et la forme du film.

la part des anges 2

Rien de faux, rien de surjoué. Le film passe à vitesse folle. Nous attachons à ces petits jeunes qui veulent juste trouver leur place et faire la différence dans un monde qui ne leur laisse pas l’occasion de prouver leur qualité.

J’adore. J’aime ce message positif qui ressort de ce film. J’aime l’idée qu’on puisse avoir fait des erreurs mais qu’on peut toujours avoir une chance de se rattraper. Nous ne sommes pas condamnés à être ce que les autres pensent que nous sommes : nous pouvons être qui nous voulons être.

Rien que pour ça, Merci La Part Des Anges.

Et vous, vous connaissiez ce film avant que je ne vous en parle? Qu’est ce que vous en avez pensé pour ceux qui l’ont déjà vu?

Je vous embrasse,

 


9 réflexions sur “La Part des Anges – L’art de choisir un destin.

Le mot de la fin est pour vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.