J’ai testé pour vous #7 : Des shampoings solides pour être encore plus écolo? (Feat Lush !)

Salut à tous !

Pour continuer sur ma lancée Lushesque, j’ai terminé plusieurs shampoings solides de cette marque. J’aimais beaucoup l’idée de ne pas avoir d’emballages et ainsi réduire mes dégâts sur la Planète. Cependant, comme partout, il y a du bon et du moins bon. Aujourd’hui, je vous parle des derniers shampoings solides Lush que j’ai terminé !

Pour bien commencer :

le concept et quelques réflexions.

Les shampoing solides proposés par Lush sont classés en fonction de nos besoins capillaires. Ils sont solides car :

  1. Ils permettent de limiter les emballages plastiques, car il n’y a pas d’emballages.
  2. Un galet de shampoing équivaut à 3 bouteilles en plastiques.
  3. Vu qu’ils sont plats, on en mets plus dans les cartons et on mets plus de cartons dans le camion = moins de CO2 dégagé pour une livraison.

Sur le principe, je suis totalement convaincue. D’autant plus que Lush vend avec les shampoings solides une boite métallique pour pouvoir le stocker dans la douche sans qu’ils prennent l’eau.

Le traitement de cette revue sera quelque peu différent de d’habitude. En effet, je n’ai pas de packaging à juger réellement d’une part, et d’autre part, les shampoings solides que j’ai essayé sont à 9,50€/55G. De mon point de vue, le rapport qualité/prix est excellent puisque moins de 10€ pour 3 à 6 mois de shampoing, ça me parait difficile de trouver mieux !

Quelques conseils :

  • Le meilleur moyen d’utiliser les shampoings solides, c’est de les faire mousser avant de les appliquer. En effet, appliquer le shampoing et le frotter sur le cuir chevelu peut provoquer des irritations.
  • Si le shampoing est bien conservé, on peut l’utiliser 3 mois à raison de 3 shampoings par semaine. Pour ma part, j’ai gardé mes shampoings 6 mois chacun.

Jumping Jupiner – Mon premier test chez Lush.

Ce qu’en dit Lush :

Ce shampoing est parfait pour les cheveux qui ont besoin d’un grand nettoyage. Les baies de genièvre régulent la production de sébum et allègent le cuir chevelu, que les huiles essentielles de lavande apaisante et de romarin antibactérien apaisent et nettoient. Les huiles essentielles de citron et de citron vert apportent de la brillance en aidant les cuticules du cheveu à se reprofiler et à renvoyer la lumière.

Ce que j’en dis :

  • La texture et l’odeur : Jumping mousse extrêmement bien. Au niveau de l’odeur, rien de bien fou. On sent le citron, c’est agréable mais pas entêtant.
  • La composition : Mais quel dommage et quelle erreur de commencer par un tensio-actif ! Surtout quand on connait les risques des SLS : risque de cancer, pollution des océans…

  • Le label : Jumping Juniper est labellisé Vegan, donc aucun ingrédient n’est dérivé des animaux, ni testés sur eux, que ce soit les ingrédients ou les produits finis.
  • L’efficacité : Pour ma part, Jumping Juniper a été un échec sur mes cheveux. Mes shampoings n’ont pas du tout été espacés alors que je suis à 3 shampoings par semaine, c’est très dommage puisque c’était vraiment ce que j’attendais de sa part.

Verdict?

Pour moi, c’est mort. Jumping Juniper ne fera plus jamais parti de ma salle de bain. C’est dommage parce qu’il correspondait sur le papier à ce que je voulais mais pas dans les résultats.

Seanik – Un parfum d’océan pour nos cheveux.

Ce qu’en dit Lush :

Ce shampoing solide à base d’algue, de sel marin et de citron donne aux cheveux de l’éclat et du volume, ainsi qu’un parfum estival revigorant pour vous regonfler à bloc. Nous y avons ajouté un mélange de gel de mousse irlandaise (provenant d’algues marines rouges), d’algues nori japonaises et de sel fin marin pour des cheveux pleins de vitalité. L’huile essentielle de citron sublime l’éclat de vos cheveux ; les huiles essentielles de mimosa, de jasmin et de fleur d’oranger donnent à ce shampoing un parfum tropical enivrant.

Ce que j’en dis :

  • La texture et l’odeur : Seanik est sans doute mon préféré de tous ceux que j’ai testé pour l’instant. L’odeur est terriblement agréable et c’est vraiment délassant au moment de la douche.
  • La composition : Comme pour Jumping Juniper, je déplore l’utilisation de SLS dans ce shampoing. En effet, nous sommes dans une société où pour être propre, il faut que ça mousse (et c’est là qu’intervient le SLS). Cependant, il y a d’autres solutions pour qu’un produit mousse sans tuer les coraux à chaque shampoing ! Pour le reste, la composition est méga-clean. C’est tellement dommage de ne pas aller au bout de la démarche.

  • Le label : Seanik est également labellisé Vegan.
  • L’efficacité : Pour ma part, j’ai adoré Seanik et son effet frais dans les cheveux ! Bon, niveau volume, ce n’était pas transcendant mais en même temps, je pars de tellement loin (niveau de volume environ -8000). Mes cheveux ont été visiblement plus beaux pendant son utilisation.

Verdict?

Si ma conscience écolo n’avait pas commencé à poindre, je le rachèterais sans hésiter. Ce fut un vrai plaisir de l’utiliser mais je tiens vraiment à terminer mon stock Lush avant de passer à des produits labellisés bio.

Mes débuts de shampoings solides sont mitigés avec Lush. Cependant, Seanik est un réel coup de cœur et compense largement ma déception de Jumping Juniper.
Et vous, vous avez franchi le pas des shampoings solides? Qu’en avez-vous pensé?

Je vous embrasse,

Quelques liens pour aller plus loin :

Où acheter Jumping Juniper?

Où acheter Seanik?

Où analyser les compositions des produits cosmétiques : La vérité sur les cosmétiques.

Les dangers des SLS.

Si tu aimes cet article, n’hésites pas à l’épingler sur Pinterest !

Shampoings solides Lush - Jumping Juniper - Seanik - Touches d'envie - Analyse INCI et Avis


29 réflexions sur “J’ai testé pour vous #7 : Des shampoings solides pour être encore plus écolo? (Feat Lush !)

    1. Bonsoir Flow,
      Tu me diras si tu as essayé la recette du shampoing solide, ça me tente bien mais j’ai peur d’essayer et de gaspiller !
      A bientôt 🙂

  1. Hello ! L’été dernier, j’ai eu envie de passer au shampoing solide pour utiliser des produits plus clean (sans perturbateurs endocriniens). J’ai opté pour le Seanik et c’est vrai qu’il sent vraiment très bon ! Par contre, je n’arrive pas à tenir deux jours sans relaver mes cheveux. Pour les cheveux gras, je trouve qu’il n’est pas du tout adapté … C’est dommage ! Bisous

    1. Merci de ton commentaire !
      Alors Seanik n’est pas prévu pour les cheveux gras, je pense que c’est pour ça que tu n’as pas vu d’effets sur tes cheveux.
      Après, quand tu passes de shampooings conventionnels à quelque chose de moins nocifs, ton corps mets un peu de temps à s’adapter.
      Quand je suis passée au Bio, j’ai eu une peau de merde et des cheveux pas au top du tout durant quelques mois. Maintenant, ça va beaucoup mieux 😊
      Tu peux essayer le spécial cheveux gras de Lamazuna, il y a de bons retours.

  2. Je connaissais déjà la marque lush mais je ne savais pas du tout qu’il vendait des shampoing solide, c’est une belle découverte et j’ai hâte de tester ça ! Merci pour l’info et pour ton article remplie de renseignement ! Bon dimanche 🙂

    1. Merci de ton commentaire 😘
      C’est marrant parce qu’ils sont super connus pour leurs produits solides et certains engagements écologiques.
      Je suis contente que ça t’ai donné envie d’essayer. Il y a de nombreuses marques qui se sont lancées sur le créneau des shampooings solides (quand le brevet que Lush avait déposé s’est terminé). Je suis sûre que tu trouveras ton bonheur 😊

  3. Je ne suis pas très fan des produits Lushs en général mais c’est vrai que je n’ai jamais tester de shampoing solide donc Why not ? (bilingue comme toi lol) A testé 🙂

    1. Comme partout, il y a du bon et du moins bon !
      Le principe du shampooing solide est très écologique, à condition que ce soit accompagné d’une bonne composition :).
      Tu trouveras sans doute des marques bio/naturelle qui en proposent (Pachamamai, Lamazuna, Louise Émoi par exemple).
      Merci de ton commentaire 😘

  4. Je connais pas les 2 que tu as testés ! De mon côté j’ai l’habitude d’utiliser celui au citron de chez Lush, en shampoing solide également, tu le connais ?

  5. Merci pour cet article. J’hésitais avant de me lancer, mais dommage pour les compositions.

    Commentaire qui n’a rien avoir. Est-ce que tu mets tes recettes de produits d’entretien sur le blog ?

    1. Avec de super bonnes compositions, tu peux aller chez Lamazuna et Lousie Emoi en fermant les yeux. Je suis sûre aussi qu’il y a des marques de niche dont je n’ai pas connaissance qui font des produits de qualité et efficaces !

      Je ne pensais pas les mettre sur le blog pour le moment, en revanche, tu peux m’envoyer un mail à touchesdenvie@gmail.com et je t’enverrais les photos des recettes que j’utilise et valide (genre la lessive, je suis moyennement satisfaite par exemple mais le liquide vaisselle est top !)

  6. Super article ! J’aimerai passer au shampoing solide mais je ne sais pas chez qui l’acheter… Je me demande même si je ne vais pas le faire moi-même. Au moins, je serai sûre de ce qu’il y a dedans. Au moins tu m’as confortée dans l’idée de passer au shampoing solide 😉

    1. Je suis ravie de t’avoir conforté dans cette idée :).
      Dans les marques fiables, tu as la marque Lamazuna qui est extrêmement réputée !
      Je te souhaite bon courage pour le faire toi même. J’ai vu pas mal de tuto mais à chaque fois, ça me paraît trop difficile pour moi.
      Je fais déjà mes produits d’entretien, on verra plus tard pour les shampooings et les savons 😂
      Merci de ton commentaire 😘

  7. Je n’ai jamais essayé les shampoings solides et en te lisant tu m’as convaincue…jusqu’à ce que tu dises que le 1er type de shampoing n’avait pas marché 😀
    J’ai les cheveux gras donc le Jumping Juniper m’a séduite mais ton expérience m’a calmée…
    Autre chose : je suis effarée par la présence de tensioactifs dans tous les produits Lush ! Le jour où j’ai découvert ça alors que la marque se montre écolo, j’étais sidérée !

    1. C’est fou hein ! Je m’y attendais pas non plus, c’est pour ça que je fais analyse des compositions parce que c’est vraiment du greenwashing Lush.

    2. En shampooings solides fiables, tu as la marque Lamazuna et Louise Émoi (même si ce ne sont pas leur spécialité). Je ne les ai pas essayé mais il y a eu pas mal de retours sur les différents réseaux sociaux 😊

  8. Je n’ai pas encore osé en acheter un mais ils m’intriguent tellement… En plus avec mes cheveux de 15 mètres de long j’appréhende lol
    Merci pour ces descriptions en tout cas 🙂

    1. Il y a pleins donc je pense que tu peux trouver ton bonheur :). Pour pas abîmer les pointes, je fais mousser qu’au niveau des racines, & en rinçant, ça nettoie les pointes sans les agresser ! 🙂

Le mot de la fin est pour vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.