Pourquoi consommer éthique et responsable ?

Depuis de nombreuses années, nous croulons sous les mauvaises nouvelles environnementales et sociales : les crises alimentaires provoquant des famines à travers le monde, les crises pétrolières rendant l’or noir de moins en moins accessible, la disparition d’espèces animales ou végétales provoquées par les activités humaines… Bref, en 2018, tout n’est pas rose sur la planète bleue : le respect des êtres vivants et de la vie est loin d’être acquis pour tous et les conflits se multiplient. Dans notre viseur (enfin pas le nôtre à proprement parlé, celui de milliers de scientifiques), l’ennemi numéro 1 est le réchauffement climatique.

Enfants non-désirés du développement industriel, le dérèglement climatique et les problématiques environnementales sont intimement liés à nos choix de consommation. Même si des irréductibles climatosceptiques résistent encore et toujours, le cri d’alerte lancé par 15 000 scientifiques démontre qu’il y a réellement un lien entre le réchauffement climatique et l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre. Les transports, l’urbanisation ou encore l’agriculture intensive sont dans le top 3 des émetteurs de CO2. Ceci dit, la déforestation n’est pas en reste non plus : non seulement les forêts ne peuvent plus jouer leur rôle de filtre à air, mais en plus, lors du déboisement, elles libèrent les toxines qu’elles ont stockées.

On dirait presque une histoire de karma, non?

Ainsi, en ajoutant une exploitation des énergies fossiles en constante augmentation, une pincée d’explosion démographique de l’espèce humaine (et un peu de sucre en poudre !), on obtient une jolie équation dont le résultat n’est pas des plus glorieux…

Oops…

On a tous une bonne raison de consommer responsable

La consommation responsable est une façon de consommer qui prend en compte les critères du développement durable : respect de l’environnement et de la santé publique, bénéfice pour l’économie (notamment locale), mais aussi réduction des inégalités sociales. Le principe étant de vivre en adéquation avec ses valeurs éthiques, tels que la protection de la nature, celle des êtres-vivants ou encore la lutte contre l’esclavagisme moderne et l’exclusion sociale. Lorsqu’on se penche sur la question, on a tous (si, si) une bonne raison de consommer responsable…

Pour la santé :

Les récents scandales sur les perturbateurs endocriniens ont permis une prise de conscience collective quant à la chimie de nos produits cosmétiques. En contact quotidien avec la peau, organe poreux de notre corps, et stockés dans nos graisses, les résidus de la chimie nous accompagnent tout au long de notre vie. Soupçonnés d’être liés au développement de certains cancers, responsables de troubles du développement chez l’enfant et de la baisse de fertilité, les perturbateurs endocriniens se retrouvent dans notre nourriture, dans nos cosmétiques et également dans nos produits ménagers. Quand on sait cela, prendre un bain ou manger devient presque un acte suicidaire.

Pour la planète :

Si nous trouvons des traces de chimie dans notre environnement proche, il en est de même pour la nature. Chaque produit utilisé durant la douche termine dans nos égouts, polluant les océans. De la même manière, chaque produit agricole utilisé termine dans nos nappes phréatiques. On peut ainsi dire que chaque goutte d’eau est polluée par notre façon de consommer, et donc notre environnement.

Pour le respect des êtres vivants :

Le scandale du Rana Plaza en 2013, a permis de révéler au grand public une face souvent cachée de la mondialisation. L’incident a fait 1 100 morts lors de l’effondrement du bâtiment.
Les terribles conditions de travail des employés dans les pays lointains nous ont alors sautées aux yeux et nous ne pouvions pas en détourner le regard.
Au-delà des l’insalubrité et la dangerosité du travail, la plupart des créations de produits – cosmétiques ou textiles – nécessite des manipulations chimiques dont les déchets terminent dans l’eau et les océans. Ces déchets sont responsables de la destruction de l’environnement aquatique mais aussi de maladies chez la population qui n’a pas d’autre choix que de consommer cette eau polluée.

Les consommateurs se sont rendus compte que quelqu’un paye toujours le prix quelque part : un simple tee-shirt à 5€ coûte la santé du travailleur et la vie de la faune et la flore, c’est cher payé, non ?

Cependant, tout n’est pas perdu : au loin, une lueur d’espoir apparaît et avec elle, le début d’un monde plus juste.

Comment changer son mode de consommation ?

Selon le Ministère du Développement Durable, la consommation durable se définit grâce à 3 actions :

  • mieux acheter (acheter des produits plus écologiques)
  • mieux consommer (moins gaspiller, avoir une consommation plus durable) et ;
  • mieux jeter (prendre en compte le recyclage).

La consommation durable s’intéresse aux ressources et à l’environnement, tandis que la consommation responsable  intègre un côté éthique et sociétal.

Mon objectif ? Rendre la consommation durable et responsable facile d’accès. Je veux vous donner les moyens de faire votre part et de participer à la création d’un Monde où l’environnement n’aurait plus besoin d’être protégé.

Je veux lutter contre l’obscurantisme et le manque de transparence de notre société de consommation, nous voulons lutter contre ce modèle de production qui exploite et détruit la vie. C’est pour cela que tous les mois, je vous donne des pistes de réflexion ou d’action pour agir à notre échelle de consommateur.

J’espère vous voir nombreux à échanger, à commenter ou à partager, parce que, comme vous le savez, seul on va plus vite mais à plusieurs, on va plus loin.

Je vous embrasse,

Pour aller plus loin :

Publicités

11 réflexions sur “Pourquoi consommer éthique et responsable ?

  1. J’essais de changer petit à petit toutes mes habitudes pour mieux consommer en espérant avoir un petit impact sur l’environnement et sur mon entourage 🙂

  2. Super article extrêmement riche. C’est un sujet qui me tiens plutôt à cœur, je fais très attention à ce que j’achete (provenance, packaging, production…) mais c’est vrai que ce n’est pas toujours facile. Je garde ton article en mémoire!

  3. Merci pour cet article. J’essaie moi aussi de modifier ma consommation de tous les jours, en consommant moins déjà car la société nous pousse à consommer plus il faut résister. On a trop de « trop » !

    1. Merci à toi pour ton commentaire ! 😊
      En effet, le plus difficile, c’est de lutter contre la société et ses carcans: l’incitation au corps parfait, manger healthy, être toujours propre sur soi et bien habillé. Trop d’incitations et on se perd, et souvent, on perd nos valeurs.
      Merci de ton passage 😘
      À bientôt
      Little No

  4. Tout a fait d’ accord avec toi! Je commence avec le textile en achetant qu’en charity shop,ou vetements faits a base des matieres recyclees, et la nourriture locale un maximum!

    1. Comme toi, j’achète tout ce que je peux en seconde main. Chacun fait comme il peut, selon son propre curseur et ses valeurs. Le plus dur, c’est de prendre de conscience et le reste viendra !
      Merci de ton commentaire 😘
      À bientôt

  5. ça me ferais plaisir de recevoir pleins, de conseil dans ce sens. C’est un objectif que j’ai également en tête, je commence doucement par l’alimentation et je verrais ce que je ferais ensuite!

    1. Je pense que c’est comme tout: il faut aborder chaque problème avec la vision de l’escalier, marche par marche et le plus dur, c’est de franchir la première !
      Dans la catégorie Go Green qui paraît une fois par mois, tu retrouveras à la fois des informations (comme cet article) ou des idées (celui de janvier 2018 sur remplacer le plastique au quotidien), voire les deux !
      Tu as fait le plus difficile, c’est-à-dire prendre conscience, le reste viendra naturellement. 😊
      Merci de ton commentaire 😘
      À bientôt !
      Little No 🍍

Le mot de la fin est pour vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.