« Je crois que c’est l’insouciance qui me manque le plus »

Salut vous…

Ne serait-ce qu’une seconde… C’est le nom d’un beau pojet porté par la Fondation Mimi et de l’agence Léo Burnett France. Une initiative qui fait réfléchir sur bien des points.

Qu’est-ce que le projet « Ne serait-ce qu’une seconde »?

« Ne serait-ce qu’une seconde » est un projet émouvant dont le but est d’offrir à des personnes atteintes du cancer un état d’insouciance qui leur manque tant. Faut dire aussi qu’entre deux chimio et des vomissements, ces malades n’ont pas toujours la possibilité d’être aussi insouciant qu’un individu en bonne santé. NSCQS 1

Pour mener à bien cette idée, en 2013, c’est vingt personnes malades ont participé à une séance de relooking sans pouvoir se voir. Elles ont ensuite été installées, les yeux clos, devant un miroir sans tain. Caché derrière, le photographe Vincent Dixon était présent pour immortaliser leur toute première réaction à la vue du résultat.

En 2013, un ouvrage était sorti regroupant tous les clichés de cette session. Malheureusement, il est aujourd’hui introuvable. Ce qui est dommage puisque les bénéfices de sa vente allait à la fondation Mimi (à l’origine du projet) qui aide les personnes atteintes de cancer.

Malheureusement bis, cette initiative n’a eu qu’une année à son compteur.

Que nous apprends « Ne serait-ce qu’une seconde »?

Souvent , quand nous sommes en bonne santé, nous avons tendance à croire que tout est acquis : nous pouvons remettre des choses au lendemain sans crainte, nous pouvons repousser nos rêves et nos envies parce que nous avons le temps.

Et si « Ne serait-ce qu’une seconde » nous remettait les idées en place?

Et si la leçon de cette jolie initiative était de profiter de l’instant présent?

Le concept est loin du côté terrifiant de la maladie qui pourrait nous faire penser qu’il vaut mieux tout plaquer parce qu’on peut tous mourir demain.

Enfin, de mon point de vue,  « Ne serait-ce qu’une seconde » est une ode à la joie et au plaisir du quotidien. Profiter des petites choses qui inspirent le bonheur, arrêter de se concentrer sur le négatif et prendre le temps de sourire et d’être heureux.

Oui, pour moi, « Ne serait-ce qu’une seconde » est bien plus qu’une initiative pour soulager les personnes atteintes de cette maladie. C’est un message qu’on devrait porter et hurler : la vie est belle, il suffit juste de bien regarder.

 

Et vous, à quoi vous fait penser cette jolie initiative de « Ne serait-ce qu’une seconde »? Prêt-e à sortir de votre zone de confort et à se concentrer sur le positif?

Je vous embrasse,

Pour aller plus loin :

Adopter une attitude positive grâce aux défis des Filles Zen.

Pour en savoir plus sur « Ne serait-ce qu’une seconde ».

Des citations positives pour garder le cap !

 

Publicités

15 réflexions sur “« Je crois que c’est l’insouciance qui me manque le plus »

  1. Merci beaucoup pour ce très bel article. Je ne connaissais pas ce projet et je le trouve vraiment magnifique. C’est tellement dommage qu’il n’ait pas duré plus longtemps 😦 Pour moi, ce projet symbolise l’innocence, le fait que des personnes malades puissent oublier quelques secondes ou quelques minutes à quel point la maladie a changé voir détruit leurs corps. Mais c’est aussi un message pour les personnes en bonne santé, pour leur faire réaliser que, comme tu l’écrivais si bien, tout n’est pas acquis dans la vie !

    1. Merci Lullaby, tu as très bien résumé ce que je pensais de ce projet.
      Je ne sais pas pourquoi ça n’a pas fait plus d’une année, mais j’ai vu de nombreuses critiques car il y a eu manifestement une mésentente entre le chef de projet et les personnes sujets. Il semblerait que certains n’étaient pas d’accord avec le fait d’utiliser leur image.
      Je n’en sais pas plus.

  2. J’ai déjà vu des concepts comme celui-ci, mais lus sur la réalisation d’un rêve de personnes (surtout enfants) atteintes de cancer. C’est à la fois un peu triste mais très beau ! Bravo d’en avoir parlé !

    1. C’est vrai qu’en France, il y a l’association du Petit Prince (je crois) qui aide des enfants malades à réaliser leurs rêves (aller à la mer etc), mais j’ai l’impression qu’il y a très peu d’initiatives qui sont pensées pour les adultes.
      Merci à toi de m’avoir lue, à bientôt 😘

  3. Ce projet et vraiment top et c’est vrai que avant de lire ton article je n’en ai pas entendu parler, c’est très touchant et ton article nous fait réfléchir tout de même.

  4. Merci pour ces quelques instants d’émotions, je ne connaissait pas ce projet, dommage qu’il n’est duré que ci peut de temps, dommage de ne pas pouvoir refaire cette même idées, de tout simplement leurs rendre la vie non pas plus facile, mais peut-être plus joyeuse ne serais-ce que le temps d’un instant, milles merci pour ce ci beau partage,,,,

  5. Je n’avais pas entendu parler de ce projet mais je trouve ça géniale et touchant. Merci d’avoir partager ! 🙂

  6. Hey !

    Je dois dire que ce message positif tombe à pic, moi qui ronchonne depuis hier contre les petits tracas du quotidien.

    Merci pour cette dose de positivisme, à travers un beau projet mis en lumière qui gagne a etre renouvelé.
    Dommage qu’il n’est tenu qu’un an.

    Bonne journée à toi !

    Cassandra

    1. Je suis tout à fait d’accord avec toi ! L’idée est géniale mais la réalisation est encore mieux. C’est vraiment très touchant, je reprends foi en la nature humaine quand je vois ça ^^

Le mot de la fin est pour vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.