Coca-Cola, Tuc, Colgate… 100 produits quotidiens et toxiques.

Salut mes chats !

Aujourd’hui, je me permets de publier à nouveau un article paru il y a quelques années dans Science et Avenir. Pour ma part, rien de nouveau sous le soleil, si ce n’est la confirmation que la grande distribution et l’ère de la sur-consommation vont causer notre perte. Toutefois, cet article me parait très instructif pour celles et ceux qui débutent dans leur changement de consommation. Exactement dans la même lignée que mes articles « Comment se débarrasser du plastique dans la joie et la bonne humeur » ou « Pourquoi et comment consommer bio et local, pour faire du bien à la Planète à notre échelle. »

Nous sommes de plus en plus nombreux à nous soucier de ce qu’il y a dans nos assiettes ou nos cosmétiques, voici les dernières raisons de bannir certains produits de nos placards !

Après avoir analysé les cigarettes électroniques, l’association 60 millions de consommateurs a décidé de frapper fort en s’attaquant aux produits de supermarchés susceptibles de contenir des substances dangereuses. Dans son numéro de septembre 2013, le magazine « 60 millions de consommateurs » mets en lumière plusieurs familles de produits à un usage quotidien avec un quotient nocif : ce n’est, cependant, pas une grande nouveauté puisque depuis 2012, la journaliste Marie-Monique Robin dénonce l’omniprésence de substances cancérogènes et de perturbateurs endocriniens dans son documentaire « Notre poison quotidien ». Malheureusement pour nous, il est aussi question des graves dysfonctionnements des procédures afin d’évaluer leur toxicité.

Ouvrez les placards mes chats, c’est l’heure du tri !

La cuisine.

On fait le tri !

On termine et on arrête d’acheter : le Coca-cola, les boissons énergisantes, la vinaigre balsamique, certains bonbons comme les Carambar, les gnocchis à poêler de Panzani, les biscuits apéro Tuc, les barres chocolatées Kellogs, les condiments Savora (moutarde, mayo etc), les soupes Royco Minute et Maggi, les chewing-gum Hollywood et Mentos ainsi que certains alcools et cocktails sans alcool.

Pourquoi ?

Même si le plaisir gustatif est bien présent, voire même un plaisir gustatif amélioré par le souvenir de certaines friandises d’enfance, ces produits alimentaires peuvent contenir soit le colorant E150D, soit des sulfites de sodium, soit des colorants azoïques ou du BHA, ou encore – soyons fous ! – plusieurs de ces ingrédients en même temps !

  • Le colorant E150D qui donne sa jolie couleur caramel au Carambar ou au velours de balsamique, est classé comme « cancérogène possible » par le centre international de recherche sur le cancer (CIRC). En 2012, il a été extrêmement limitée par l’Etat de Californie (toujours en avance sur son temps !
  • Le sulfite de sodium (E221) est un conservateur qui peut provoquer des maux de tête, des démangeaisons ou des difficultés respiratoires.
  • Les colorants azoïques permettent de donner une coloration vive aux aliments mais ils sont soupçonnés d’être allergisants, et peut-être cancérogènes. Cependant, il est de plus en plus délaissés par les industriels de la confiserie au profit de colorants plus naturels.
  • Le BHA (hydroxyanisole butylé) est un anti-oxydant (le plus utilisé dans l’industrie alimentaire) et pourrait être un cancérogène possible chez l’homme selon le CIRC. Plusieurs études estiment qu’il s’agit également d’un perturbateur endocrinien.

La salle de bain.

On fait le tri !

On dégage rapidos les lingettes pour bébé, certains dentifrices comme le Colgate ou le Carrefour Kids, des fonds de teint (surtout ceux de L’Oréal hum hum), la crème dépilatoire Nair, la crème hydratante Dove, le gel anti-cellulite Linéance, la mousse à raser Avène (pourtant considérée comme une marque de confiance) et certains gels douches.

Pourquoi ?

De multiples raisons, il ne tient qu’à vous de les choisir : les parabens, le Triclosan, le phénoxyéthanol et le méthylisothiazolinone.

  • Soupçonnés de dérégler le système hormonal, les parabens subissent depuis 2010 une très mauvaise presse. A l’heure actuelle, ils sont remplacés (cela fait même l’objet de publicités à tout va) la plupart du temps. Toutefois, le produit de remplacement est parfois plus dangereux que l’original. N’hésitez pas à faire vos analyses INCI : on n’est jamais mieux servi que par soi-même.
  • Certains produit de soins et cosmétiques contiennent du Triclosan : un agent antibactérien qui, par un usage répété, pourrait favoriser des résistances aux antibiotiques.
  • Le phénoxyéthanol, un conservateur, est quant à lui soupçonné d’être toxique pour la reproduction et le développement chez l’animal. L’Agence nationale de sécurité des médicaments (ANSM) préconise de ne plus l’utiliser dans les produits destinés au siège pour les enfants âgés de moins de 3 ans.
  • Enfin, le MIT (méthylisothiazolinone), utilisé comme conservateur, peut provoquer des allergies. Que ce soit de l’eczéma ou des réactions plus graves, une fois qu’on est allergique au MIT, c’est pour la vie !

Dans le placard d’entretien.

On fait le tri !

Jetons un coup d’oeil à nos produits d’entretien, tels que le liquide vaisselle (Mir, Carrefour, Palmolive), les adoucissants, les lessives (Mir, Ariel, Woolite),  et les nettoyants ménagers (Ajax, Cif, Mr Propre). Vous avez ça chez vous? Terminez-les ou débarrassez-vous en !

Pourquoi ?

Là aussi, il contiennent du MIT, avec risque de réactions allergiques.

C’est tout pour aujourd’hui mes chats, je vous mets de nombreux liens en source juste en dessous pour que vous puissiez vous documenter et penser par vous-même. Comme je le dis depuis le début de ma transition, ce qui compte, c’est que vous ayez votre propre pensée et votre propre libre-arbitre : vous n’êtes pas là pour suivre les décisions des autres. C’est votre vie, votre santé et notre Planète qui est en jeu.

Je vous embrasse,

Pour aller plus loin :

 

 

Publicités

10 réflexions sur “Coca-Cola, Tuc, Colgate… 100 produits quotidiens et toxiques.

  1. Merde, je vais devoir me débarrasser de mon vinaigre balsamique… Je suis rassurée car dans ta liste, il n’y a que celui qui craint ! OUF !
    Merci pour ces info, je vais profiter pour approfondir avec les liens dispo sous ton article. Bien vu 😉

    Line de https://la-parenthese-psy.com/

    1. Hello Line !
      Vu que cet article a été publié depuis de nombreuses années, depuis nous sommes bien plus informés qu’il y a 5 ans. Je suis ravie de voir que tu ne vas pas jeter toute ta maison ! :p

      Merci de ton passage,
      A bientôt,
      Little No’

  2. on sait tout çà mais c’est tellement cher le bio que c’est difficile de faire autrement. Dans les cosmétiques on voit de plus en plus de produits « sans paraben » mais ils l’on remplacé par un produit dont on ne connait pas encore les conséquences sur la santé (m’a dit ma pharmacienne !) bref je crois qu’on n’a pas fini de s’inquiéter !

    1. Ça dépend. Au niveau des cosmétiques, il y a la marque Avril, certifiée bio, qui ne coûte pas plus cher que Kiko. Mais oui, dans l’ensemble, le Bio abuse au niveau des prix. Après, c’est à nous de décider de combien coûte notre santé & celles de nos enfants voire petits-enfants.

  3. Maintenant à moins d’utiliser le strict minimum en faisant bien attention, il est quasi-impossible de ne pas s’empoisonner. On trouve de nouvelles substances cancérigène chaque jours malheureusement.

  4. Tout ceci explique que ce genre de saloperie excuse moi du terme provoque des sacrés problèmes de santé!! baisse de la fécondité , probleme d’allergie et autre joyeusetés du style. Il y a de plus en plus de gens allergiques au gluten faut se demander ce qu’ils mettent dans le blé….CQFD

    1. Exactement ! D’ailleurs, maintenant, on peut réagir au blé sans être allergique au gluten. Improbable? Plus maintenant !
      C’est quand même fou à quel point on joue avec notre santé & pour autant, beaucoup de personne ne font pas l’effort de se renseigner. Ça me choque !

      1. mon oncle est agriculteur et il est écœuré de voire dans les catalogues qu’il reçoit pour les engrais les graines et autres et ce qu’il y a comme saloperies dedans!

Le mot de la fin est pour vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.